Kajangu

5 personnes sont décédées dans moins de 3 semaines dans le quartier Kajangu, en commune de Kadutu.

La Nouvelle dynamique de la société civile (NDSCI) Kadutu, qui alerte sur cette situation, indique que ces personnes sont mortes suite à la consommation des boissons fortement alcoolisées. Patrick Munguakokwa, président de cette structure, fait savoir que la majorité des victimes sont des jeunes désœuvrés d’une vingtaine d’années.

Il indique que « Kafanyambio », est la boisson consommée dans ce quartier. Et est fabriquée à base de valium, du chanvre et bien d’autres produits. Les signes retrouvés chez les consommateurs sont le gonflement des joues, des pieds et du ventre.

« Les avenues les plus touchées sont Burhalaga, Buhozi, Kajangu et Kakono », dit-il. Les fabricants étant connus, la NDSCI Kadutu demande aux services de sécurité d’agir urgemment pour sauver les jeunes du milieu.

Elle demande à l’Etat congolais de créer des emplois pour occuper les jeunes. Mais aussi à les inciter à abandonner la consommation de ces boissons qui les amène à la mort.

François Mukoma

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *