Amani Ngubiri

La ville de Bukavu vit depuis un certain temps à ce qui semble être une guerre entre deux amis à savoir le député Amani Ngubiri dit TAC et Gouverneur Théo Ngwabidje.

Une situation qui divise au sein de la population de Bukavu. Réfléchissant sur la question, Martien M’Kyoku, parle d’une diversion pure et simple. Congoleo vous confie la réflexion de ce jeune de Bukavu dans les lignes si dessous.

Pour rappel : Cette tactique souvent utilisée dans l’armée, vise à tromper l’ennemi quant à ses véritables intentions.

Chez les charlatans magiciens, on définit cette approche comme un tour de passe-passe. L’objectif consiste essentiellement à induire en erreur les spectateurs en leur cachant certaines manipulations. Par exemple, lorsque les spectateurs sont concentrés sur la baguette magique, ils ne voient pas que l’on glisse le lapin dans le chapeau.

Chez l’Hon Amani Ngubiri et Mukubwa Théo Ngwabije, cette stratégie est très simple : ces deux politiciens font oublier une controverse en créant une autre. Par  de fausses accusations et par des mensonges éhontés, ils attirent constamment l’attention des médias. Ils provoquent un véritable feu d’artifice. Ils réussissent ainsi à détourner l’attention du grand public des vraies questions qui touchent la province.

Analysons ensemble !

Nous sommes un certain vendredi 22 janvier 2021. Mukubwa TNK s’est rendu à Nyatende quand la population locale était contre le projet du cimetière. En réaction à des agissements de la jeunesse de Nyatende, Mukubwa Théo Ngwabije Kasi avait  déclaré que leurs arguments ne tenaient pas debout.

Le gouverneur Théo avait encouragé le député Amani Nguburi de poursuivre son projet car tous les cimetières de Bukavu sont déjà saturés.

Au sujet du chantier de situé à Bwindi. Mukubwa TNK avait lui-même déclaré que l’Hon Amani Ngubiri avait droit de construire sur cet endroit.

Nous voici aujourd’hui  à la veille des élections et pour s’attirer la sympathie, Mukubwa Ngubiri veut alerter la population en montrant qu’il ne conjugue plus avec Mukubwa TNK. Il est conscient d’avoir été dans le mauvais Camp durant 4ans. Il est conscient d’avoir perdu sa popularité parce qu’il  soutenait Mukubwa TNK.

Il sait très bien que Mukubwa TNK ne sera pas candidat Député provincial dans la ville de Bukavu, mais lui OUI. Donc il a intérêt d’attirer la sympathie de la population !

Chers compatriotes, ne tombons pas dans cette comédie, laissons-les régler leurs contentieux.

Zéro élu réélu, doit rester notre leitmotiv !

Une réflexion sur “ Conflit Amani Ngubiri et Théo Ngwabije, Martien M’Kyoku parle d’une diversion pure et simple

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *