Ndosho

L’ambassade des Etats-Unis en RDC alerte sur un risque d’attaque terroriste dans la ville de Goma. Dans un communique sur son site, il indique que l’attaque se préparerait sur l’un des bateaux opérant sur le lac Kivu.

« L’ambassade des Etats-Unis informe les citoyens américains qu’il existe un risque d’attaque terroriste sur un ferry non spécifié au départ de Goma, province du Nord-Kivu, RDC », peut-on lire sur le communique.

Ainsi l’ambassade met en garde les citoyens américains contre les voyages dans la province du Nord-Kivu. Cela, écrit-il, en raison de la criminalité, des troubles civils, du terrorisme, des conflits armés et des enlèvements.

Il appelle ses ressortissants d’éviter les foules et les manifestations, de rester vigilant dans les endroits fréquentés par les touristes, occidentaux. Mais aussi d’être conscient de leur environnement et de surveillez les médias locaux pour les mis à jours.

Pour rappel, la province du Nord-Kivu et celle de l’Ituri font face à un mouvement rebelle islamique venu de l’Ouganda. Et qui endeuilles plusieurs familles dans les deux provinces. Des opérations militaires conjointes RDC-Ouganda ont permis de déloger ces ADF dans certaines de leurs bastions.

Ce qui a poussé ce mouvement à opter pour des attentats contre des paisibles citoyens. Depuis plus des trois attaques à la bombe se sont produits dans la ville de Beni. Tuant plusieurs personnes et blessant plusieurs autres.

Dans la ville de Goma on notera l’explosion d’une grenade dans le camp militaire de Katindo, il y a plus d’un mois. Et qui a causé la mort des plusieurs militaires dont un officier.

Si les résultats des enquêtes ne sont pas encore disponibles pour savoir si l’explosion était d’origine terroriste ou accidentelle, l’alerte des Etats-Unis devrait interpeller les services de sécurité du pays pour dénicher ces terroristes.

François Mukoma

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *