centrale

Les détenus de la prison centrale de Masisi souffrent de kwashiorkor. La mal nutrition et bien d’autres maladies menacent un bon nombre d’entre eux.

Une situation qui explique un mauvais encadrement de ces personnes prisonnières.  

« Les cas des morts risqueront  d’être enregistrés dans cette prison, une fois que les autorités ne se mobilisent pas pour sauver ces personnes en conflit avec la loi », alerte Muhindo Fidèle, directeur de la prison centrale de Masisi.

Il demande à l’administrateur du territoire de mener des démarches urgentes pour que le médecin chef de zone ordonne  un infirmier qui pourra soigner les détenus et veiller sur leur état sanitaire pour diminuer la gravité.

« Les détenus sont vraiment envahis par des maladies comme la mal nutrition parce qu’ils dorment sur le sol », indique-t-il.

Il poursuit en disant qu’il n’y a pas carence de nourriture dans cette prison mais il y a que des problèmes des maladies.

« Nous demandons aux autorités de venir en aide ces détenus car nous avons peur d’enregistrer les cas de décès si le gouvernement ne fait pas quelque chose pour ces détenus », demande-t-il.

Joël Balume depuis Goma

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *