alcoolisée

Un homme vient de mourir après qu’il ait consommé de la boisson fortement alcoolisée nommé « Kulula nyoko ». Le fait s’est produit ce vendredi 4 novembre à Mulege, dans le village de Muganda, en groupement de Kagabi, territoire de Kabare.

Selon Moïse Biringanine, coordonnateur du Cadre de concertation de la société civile dans le milieu, la victime s’appellerait Célestin Bagula. Agé de 25 ans, il serait père de deux enfants et habitant le sous village de Mulege.

L’acteur de la société civile rappelle qu’une autre personne était décédée à Mbiza, après avoir consommée une autre boisson fortement alcoolisée appelée Mushamuka. La victime serait retrouvée morte dans un champ d’arbres fruitiers.

Une situation qui pousse cette structure citoyenne a appelé les autorités à mettre fin à la production de ces boissons dans le milieu. « Nous demandons aux services de sécurité du groupement de s’investir pour mettre aux arrêts tous les fabricants et vendeurs de ces boissons fortement alcoolisées et détruire ces maisons », demande son coordonnateur.

Il appelle la population à s’abstenir de la consommation de ces boissons. Car indique-t-il, elles continuent à produire des dégâts dans les villages.

François Mukoma

Une réflexion sur “ Kabare : un homme décède suite à la consommation de la boisson fortement alcoolisée

  1. La production, le commerce et la consommation des boissons fortement alcoolisées constitue un fléau à éradiquer de la société.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *