Irumu

7 personnes viennent de trouver la mort dans une nouvelle attaque des ADF de ce mercredi 11 janvier à Irumu. Précisément à Manzebi, Uessa et Miliyota dans la chefferie de Walese Vonkutu.

Une information confirmée par Christophe Munyanderu, coordonnateur de la Convention pour les respects des droits humains (CRDH) de ce territoire ci-haut cité.  Il indique que les victimes ont été surprises alors qu’ils étaient dans leurs champs.

« Quatre civils ont été tués à Miliyota et Manzebi c’est à l’ouest de Mambelenga. Et les trois autres à Uessa une localité située à l’Est de Mahala et Ndimo. Certains corps de nos compatriotes tués ont été récupérés puis déposés à la morgue de l’hôpital général de référence d’Oïcha, chef-lieu du territoire de Beni au Nord-Kivu »,  a-t-il fait savoir.

Les vœux de ce défenseur de droits humains est de voir les autorités militaires prendre des mesures d’installer plusieurs positions des FARDC, sur la route Nationale Nº4. Cela pour permettre à la population cultivatrice d’Irumu d’effectuer ses activités dans la quiétude.

« Ils doivent multiplier des patrouilles de combat », a-t-il demandé

La monté de l’insécurité à l’Est de la RDC fait penser à certains analystes que l’objectif des groupes armés serait d’empêcher le processus électoral en cours.

Elias Lwayivweka à Bunia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *