Ndosho

La sentinelle de l’Institut technique de Goma (ITIG) a été tuée par des bandits armés vers une heure du matin de ce lundi 12 décembre.

Les sources sur place témoignent que le nommé Floribert Mayanga a été égorgé par les bandits alors qu’il était au lieu de service. La jeunesse du quartier Bujovu appelle à une enquête et que les auteurs de cet acte soient trouvés et qu’ils répondent de leur acte devant la justice.

Price Marc Banetsi, président du conseil locale de la jeunesse dans ce quartier dit que la victime laisse derrière elle, une veuve et plus de 7 enfants.

« Nous demandons au gouvernement de venir en aide cette famille qui viens de perdre leur papa », dit-il.

Joël Balume

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *