Biruma

Au total vingt-trois (23 combattants) de la rébellion d’Alied femocratic forces (ADF-MTM), ont été neutralisés par les Forces armées de la République démocratique du Congo (RDC) dans leur exploit à Mangina.

Les affrontements ont eu lieu dans l’avant midi de ce mercredi 09 février 2022, entre les villages Makusa et Makumo, au nord-Est de la commune rurale de Mangina, chefferie de Babila Babombi, territoire de Beni au Nord-Kivu.

Outre ce bilan, l’armée loyaliste affirme avoir également récupéré un grand bastion de ce mouvement terroriste. Cinq (5) armes à feu du type AK47, des nombreuses bombes artisanales de l’ennemi, ainsi que plusieurs effets militaires, récupérés.

« Votre armée a réussi à neutraliser 23 combattants ADF. C’était après un affrontement farouche entre l’armée régulière et les terroristes des ADF/MTN. 5 armes de types AK-47, des bombes artisanales et plusieurs effets militaires, ont été également récupérés par les FARDC qui ont pris l’ascendant sur l’ennemi » affirment des sources de l’armée.

« Un bastion des rebelles qui a servi l’ennemi longuement pour déstabiliser plusieurs entités de Beni a été récupéré » Ajoute la même source à Congoleo.net

Il sied de préciser qu’après cet exploit, les  FARDC sont entrain de rassurer petit à petit la population qu’ils sont très déterminées à ramener la paix à l’Est du pays. Cela, malgré la multiplicité des attaques de l’ennemi, causant ainsi des morts, d’incendies des maisons et des véhicules.

Elias Lwayivweka

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *