sorcière

Une femme présumée sorcière vient d’être arrachée entre les mains des habitants par la police nationale congolaise (PNC) à Karhale dans l’après-midi de ce lundi 1er août.

Le fait a eu lieu vers le sous commissariat de Karhale dans la commune de Kadutu, dans la ville de Bukavu.

« Une femme accusée de sorcellerie était amenée manu militari par la population de Bagira vivant à Camp mbao, arrivée vers le sous commissariat de karhale, les manifestants ont été dispersés par la police », renseigne un témoin de l’évènement.

Il indique que la population amenait même un homme malade, dont la femme présumée sorcière était accusée d’avoir ensorcelé.  « Jusque-là nous ignorons quelle était la destination de cette masse de la population avec le papa malade et cette présumée sorcière », indique-t-il.

Il faut dire que pour disperser cette masse de la population et leur arracher cette femme présumée sorcière, les éléments de la police nationale congolaise (PNC) au niveau de Karhale ont usé de leurs armes en tirant en l’air.

Marcel Asifiwe K.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *