Imbonerakure

Des Imbonerakure burundais sont accusés de tracasseries sur la population civile dans les hauts et moyens plateaux d’Uvira et de Fizi.

Ces accusations sont de la Société civile des compatriotes congolais (SOCICORDC) dans une alerte datée du 2 août. Cette structure citoyenne fait savoir que cette milice burundaise tabasse des habitants et extorque leurs biens.

Le cas le plus récent, à en croire la SOCICORDC, est celui survenu tôt le matin de ce mardi 2 août où plus de 5 personnes ont fait les frais de ces derniers. Ils ont été tabassés vers 6 heures du matin dans la localité Kakuku et Maheta en secteur d’Itombwe.

Il faut dire que les Imbonerakure sont des jeunes du parti politique au pouvoir au Burundi qualifiés de milice par la communauté internationale. Ils ont traversé la frontière congolaise au début de l’année avec l’armée burundaise pour combattre les Red Tabara. Un groupe armé du Burundi opérant à l’Est de la RDC.

Même si les autorités congolaises continuent à nier la présence des troupes burundaises sur le sol congolais, cela reste un secret de polichinelle pour plus d’un. Un rapport d’une organisation burundaise récemment publié, fait état des plusieurs morts au sein de ces Imbonerakure sur le sol congolais.

La SOCICORDC, indique que la situation sécuritaire des habitants dans ces coins reste préoccupante. Tout en condamnant les actes de cette milice, Kelvin Bwija, coordinateur de cette structure citoyenne appelle les autorités à s’occuper de ce problème.

Éric Shukrani

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *