minerval

Le minerval est fixé à 1000 francs congolais par élève et par an. Voilà ce qui ressort de la circulaire du ministère de l’Enseignement primaire, secondaire et technique (EPST) sur les frais scolaires pour l’année 2022-2023.

Ces frais seront payés seront perçus dès la rentrée scolaire, comme on peut le lire sur ce document signé par Tony Mwaba Kazadi, ministre de la tutelle. Les frais de bulletins scolaires sont également fixés à 1000 FC. Et sont payés par tous les élèves, de la maternelle aux humanités.

En ce qui concerne les frais de fonctionnement, le ministère indiquent qu’ils sont destinés à assurer uniquement le fonctionnement de l’école. « Cependant, j’insiste sur l’obligation de réduire rationnellement, les frais à fixer par le Gouverneur de province sur proposition du Comité provincial de l’EPST », écrit le ministre.

Tony Mwaba fait observer que l’année scolaire 2022-2023, comme l’année passée, sous le signe de la poursuite de la gratuité. Et fait observer qu’en conséquence, les frais scolaires sont définitivement et totalement supprimés.

CIRCULAIRE SUR LES FRAIS DE SCOLARITE 2022-2023

Ceci pour les classes du cycle primaire des établissements publics d’enseignement. Et qu’ils ne doivent ni être mentionnés sur les arrêtés provinciaux, portant fixation des frais scolaires, ni être exigés aux parents.

En ce qui concerne les établissements privés et agrées, les frais scolaires et d’internat sont fixé par le promoteur. En concertation avec le comité des parents et le représentant des pouvoirs publics. Ceci en tenant compte des réalités socio-économiques du milieu.

Les frais de l’ENAFEP, TENASOSP et de l’examen d’Etat sont fixés par le Gouverneur de province. Sur proposition du comité provincial de l’EPST.

Thomas Uzima

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *