ACAJ

Les opérations « Ushuja » entre les FARDC et UPDF dans la lutte contre les ADF viennent d’être prolongées de deux mois.

Une décision prise ce vendredi 26 août au terme de deux jours des travaux d’évaluation de la 3ème phase. Mais aussi de la planification de la 4ème phase de ces opérations conjointes.

Le général-major congolais, Camille Bombele Luhola, coordonnateur des opérations conjointes FARDC-UPDF, cité par radio Okapi, dans sa déclaration de fin des travaux, a indiqué que tous les grands bastions des ADF ont été détruits. Et qu’ils ont été conquis par les deux forces.

« Cette prolongation permettra aux deux forces de mettre fin complétement aux groupes armés qui écument les territoires de Beni au Nord-Kivu et d’Irumu en Ituri… », a-t-il dit. Il s’agit, selon le général-major des tous les groupes armés, y compris les ADF.

Il faut dire que depuis le lancement de ces opérations le 30 novembre 2021, au moins 1700 militaires ougandais ont été déployés sur le sol congolais.

 François Mukoma

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *