Katasomwa

Deux maï-maï tués et deux rendus. Tel est le bilan des opérations des FARDC débutées le 12 septembre à Mianda et d’autres villages du territoire de Kalehe.

Selon James Musanganya, président de la fédération de la société civile de Kalehe (FESCIV), les opérations de l’armée sont menées contre le rebelle Kasilence Moustapha, autoproclamé général. Elles se déroulent dans les villages de Bulumbwe à Kaolo, Kalunda et Bulumbu, dans le groupement de Ziralo, en chefferie de Bahavu.

L’acteur de la société civile renseigne que parmi les rendus se trouve le petit frère du général autoproclamé. Il s’appellerait Simba Siera et serait résident à Ufamandu. « Du côté FARDC on note un blessé. Il est pris en charge au centre de santé de Mianda », renseigne-t-il.

A en croire James Musanganya, le général autoproclamé Kasilence s’est allié au nommé Maachano. Un autre rebelle du groupement Ufamandu, au Nord-Kivu. Et se sont installés à Kaolo, il y a deux semaines, en menaçant d’administrer cette entité.

« Kasilence est un ancien allié du général auto proclamé Kirikicho Mwanamayi, un des anciens seigneurs de guerre dans cette zone dont la destination actuelle reste inconnue », fait-t-il savoir.

La FESCIV Kalehe encourage l’armée à poursuivre ces opérations sans relâche. Elle demande à la population de se désolidariser d’avec les rebelles pour le développement du milieu. Et appelle à l’accélération du processus PDDRC –S, afin que tous ces rebelles soient encadrés.

Thomas Uzima

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *