combats

Au total 2 maisons de commerces pillées et 13 maisons d’habitation brûlées.  Tel est le bilan d’une attaque attribuée aux hommes armés assimilés aux miliciens CODECO, ce mardi 12 juillet au village  Nzebi.

Ce village est situé à huit kilomètres de la commune rurale de Mongbwalu. Nous somme dans le groupement Mabilindeyi, territoire de Djugu, secteur de Banyali-Kilo, en Ituri.

Jean- Pierre Bikisende  Badombo, bourgmestre de la commune de Mongbwal confirme  la nouvelle. Il indique que l’armée est vite intervenue pour limiter les dégâts.

« Les CODECO ont été repoussés par les FARDC ayant une position à Nzebi. Ils se sont comportés d’une manière professionnelle », déclare-t-il.

Jean-Pierre Bikisende Badombo ajoute que les FARDC ont dans la journée de ce mercredi 14 juillet déjoués une attaque de ces mêmes miliciens dans cette partie.

« Ils sont revenus pour attaquer une position de nos forces. Ces derniers continuent à se défendre sur terrain. Jusqu’à présent les accrochages se poursuivent. Que les CODECO respectent leur acte d’engagement de cessation des hostilités, signé il y a peu », renchérit-il.

Il faut dire que pour l’instant aucune perte en vie humaine n’a été enregistrée. Toutefois il s’observe un déplacement massif de la population de Nzebi pour des endroits jugés sécurisés.

Elias Lwayivweka depuis Bunia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *