combats

Au total 22 personnes ont été tuées, environ 60 maisons et boutiques incendiées dans les violents combats de deux jours entre FARDC et les rebelles de la milice CODECO en commune de Mongbwalu.

Une cité minière située à 85 Km au nord de Bunia dans le territoire de Djugu en province de l’Ituri.  

« Ces rebelles se sont introduits dans 3 quartiers de Mongwalu qu’ils ont occupé depuis l’avant midi du mardi jusqu’à la nuit avant d’être repoussés par les FARDC », renseignent des sources locales.

Les combats, poursuivent-t-elles, ont repris le matin de ce mercredi 31 août entre les deux parties et ont fait encore une durée de 5 heures.

Il faut dire que ces affrontements entre l’armée FARDC et ces rebelles ont fait une durée deux.  « L’armée a combattu ces assaillants de mardi 30 août à ce mercredi 31 août », renseigne un habitant.

Ces mêmes sources font savoir les FARDC ont tué huit éléments de la milice CODECO dont leur commandant des opérations et onze autres combattants ont été blessés. Et que du côté des FARDC, il y a eu un mort. « Tous les civils qui sont morts étaient des orpailleurs », indiquent-elles.

Après leur défaite, les miliciens de CODECO se sont dirigés dans leurs bastions.

La commune de Mongbwalu est sous contrôle des Forces armées de la République démocratique du Congo depuis ce mercredi soir. « Et poursuivent des patrouilles dans cette entité minière », indiquent les mêmes sources.

Victor Banza M.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *