Civils

12 civils ont été tués par des personnes non identifiées dans la nuit du jeudi au vendredi 14 octobre en Ituri. Le fait s’est produit dans le village Masome, situé près de Makayanga, chefferie de Basili, en territoire d’Irumu.

Un rescapé de ce massacre qui s’est confié à congoleo.net affirme avoir vu ces ennemis. Il indique que certains d’entre eux étaient munis d’armes en feu, d’autres des machettes et des flèches. Il dit qu’il ne sait pas s’il s’agit des ADF ou d’un autre groupe armé.

Christophe Munyanderu, coordonnateur de la convention pour le respect des droits humains (CRDH) antenne d’Irumu, pense que cette attaque serait perpétrée par un groupe armé en gestation dans la zone.

Il plaide pour la traque complète de ce groupe rebelle qui selon lui, est un grand danger pour les civils. « Le commandement militaire de l’Ituri doit voir comment imposer l’autorité de l’Etat avant que les pires n’arrivent », déclare-t-il.

Suite aux massacres qui continuent dans la province, plusieurs personnes mettent en cause l’efficacité de l’Etat de siège instauré par le Chef de l’Etat depuis le 6 juin 2021. Des voix se lèvent pour le retrait de cette mesure.

Elias Lwayivweka

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *