Ngumino-

Une femme vient d’être brûlée vive ce mercredi 22 septembre à Misisi dans le groupement de Basikasilu, secteur Nganja en territoire de Fizi.

La victime s’appelait Roza et était âgée d’une trentaine d’années environs. Selon Bonnet Malilo, chargé de communication de la NDSCI Fizi, Roza était connu comme prostituée dans le secteur. Mais elle eut des problèmes psychiques qui l’ont poussé à dormir souvent dehors.

Son corps a été retrouvé calciné à côté du bâtiment de l’école primaire Mbegu njema de la 8e CEPAC. « Elle était connue comme prostituée dans le quartier dit général. Elle n’était pas sorcière », déclare Bonnet.

Cet acteur indique que cet acte est l’une des conséquences de la justice populaire où des personnes sont tuées pour des actes dont ils ne sont auteur. « Voilà pourquoi nous décourageons la justice populaire qui a élu domicile dans ce milieu », dit-il.

Les assassins de cette femme demeurent inconnus. 4 personnes dont deux femmes et deux hommes ont été arrêtées par la police congolaise pour raison d’enquête. La NDSCI Fizi appelle la population à la prise de conscience sur les méfaits de la justice populaire qui conduit au meurtre des personnes innocentes.

Elle les rappelle que la vie humaine est sacrée et que personne n’a le droit d’ôter la vie à quelqu’un.

Thomas Uzima

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *