Fondation

Soucié d’un Congo fort et prospère, une association sans but lucratif de droit congolais, dénommée Fondation Amani Bahati (FAB) a vu le jour à Bukavu en date du 1er mai 2015 sous initiative de Pascal Amani Bahati, son président fondateur avec d’autres membres co-fondateurs. Une organisation qui prône le pluralisme social et syndical, l’Etat unitaire fortement décentralisé et le régime social.

Qu’est-ce que la FAB ? Quelle est sa vision ? La réponse c’est dans cette interview accordée par Dr Charles Bayongwa, coordonnateur provincial de la FAB, à congoleo.net ce vendredi août.

Congoleo : Bonjour Monsieur le coordonnateur provincial de la Fondation Amani Bahati (FAB) !

Dr Charles Bayongwa : Oui, bonjour.

CL : Que peut-on connaitre de la Fondation Amani Bahati ?

 Dr CB : La Fondation Amani Bahation est une organisation sans but lucratif créée depuis l’an 2015 mais reconnue officiellement par l’Etat congolais via le ministère de l’intérieur et sécurité vers juin 2017. FAB a été créée dans l’objectif de promouvoir l’unité et la solidarité sociale, lutter contre les antivaleurs sociales de toute leur forme. Lutter pour l’émergence, l’émancipation et la promotion socio-économico-scientifique de la jeunesse. Accompagner les femmes et les enfants abandonnés par les responsables de leurs familles. Et nous luttons pour la protection et la gestion durable de l’environnement.

CL : Quels sont vos domaines d’intervention ?

Dr CB : La FAB intervient dans le social, dans les actions caritatives et dans les activités culturelles

CL : Comment êtes-vous structurés dans votre organisation ?

Dr CB : Notre organisation comprend quatre structures. Nous avons les structures nationales, provinciales, communales et des branches spécialisées.

CL : Pouvez-vous nous parler en bref de vos réalisations déjà faites sur le terrain ?

Dr CB : Bien qu’encore jeune, notre fondation a eu à faire quelques réalisations en faveur de plus d’un congolais nécessiteux. Retenez que la Fondation Amani Bahati, de par son niveau d’organisation et de mobilisation dans le cadre de son projet de société, elle a eu à assister plusieurs personnes vulnérables. Des malades, des prisonniers, orphelins, veuves en termes d’apostolats et des travaux communautaires dans différentes entités où elle intervient.

CL : Où intervenez-vous ?

Dr CB : Je tiens à signaler d’abord que le siège national de la Fondation Amani Bahati (FAB) est établi à l’Est de la RDC, au Sud-Kivu, dans la ville de Bukavu, en commune d’Ibanda, dans le quartier Ndendere, sur avenue Cécile Horizon Muhumba, N° 4.

Nous intervenons dans la ville de Bukavu et dans différents territoires de la province du Sud-Kivu. Mais bientôt nous allons élargir nos actions dans d’autres provinces de la République démocratique du Congo conformément à notre vision.

Congoleo : Qui sont vos membres et quelles sont les conditions à remplir pour faire partie de la FAB ?

Dr Charles Bayongwa : Nous avons les membres d’honneur, les membres effectifs et ceux qui sont sympathisants. En ce qui concerne la question posée par rapport aux conditions à remplir, laissez-moi vous dire que vraiment nous ne sommes pas trop exigeant.

Est membre ou peut être membre de la FAB, toute congolaise ou congolais ayant atteint l’âge de 18 ans et plus, de la bonne moralité qui a des facultés mentales intactes et qui n’appartient pas à une autre organisation ayant des objectifs similaires à la nôtre. Celui-ci doit avoir signé la fiche d’adhésion et acquérir la carte de membre après avoir payé une somme fixée par la coordination.

Voilà les critères à remplir pour être membre de la Fondation Amani Bahati (FAB).

Irène Bifomo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *