ESU

Les acteurs de l’Enseignement supérieur et universitaire (ESU) proposent la formation à la préparation militaire pour les étudiants dès l’année académique prochaine.

Une proposition faite ce mardi 15 novembre au cours d’une réunion autour du ministre de la tutelle, Muhindo Nzangi, à l’Académie des beaux-arts. Cela disent-ils pour faire face à la menace qui pèse sur l’intégrité du pays.

Pour y parvenir, ils suggèrent la création d’une commission paritaire ESU-Défense qui va élaborer le contenu de la formation. Ces acteurs de l’ESU affirment leur disponibilité afin de développer des modules de formation civique, patriotique et militaire. Cela en concertation avec les services techniques compétents.

Il faut dire que la déclaration des acteurs de l’ESU fait suite à l’appel du chef de l’Etat à la mobilisation générale. Un appel lancé en marge de l’agression de la RDC par le Rwanda sous couverture du M23 qui occupe plusieurs localités de la province du Nord-Kivu et la cité de Bunagana.

Ces acteurs qui sont les présidents des conseils d’administration, de l’administration centrale, des services spécialisés, les présidents des conférences des chefs d’établissements, les recteurs et directeurs généraux, se disent joindre leurs efforts à ceux de toutes les forces vives de la Nation pour la défendre la patrie.

François Mukoma

Une réflexion sur “ Agression de la RDC : « formation militaire des étudiants dès l’année prochaine » (ESU)

  1. Qu’ils commencent par nous autres qui avons déjà fini, ceux qui sont dans les structures et institutions de l’état les privés…. merci pr cette initiative.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *