V. Club

Le TP Mazembe a été sacré champion de l’édition 2020-2021 de Vodacom Ligue 1 (championnat de Division 1 en RDC), contre V. Club. Ce triomphe des corbeaux est arrivé au détriment de cette équipe de Kinshasa. Cela, après avoir été frappée par une série des forfaits à la fin de saison.

Pour réclamer les droits, les Verts et Noirs de Kinshasa ont épuisé toutes les instances de recours au niveau national. N’étant pas satisfaite, l’équipe de la présidente Bestine Kazadi a saisi au courant de la semaine, le Tribunal Arbitral de Sport (TAS).

Dans ses démarches, Vita Club croit toujours pouvoir récupérer son titre, qui a été arraché. Cependant, l’équipe de Kinshasa devra présenter des arguments solides pour convaincre cette Instance Internationale.

Les Moscovites de Kinshasa ont été reprochés d’avoir utilisé Zao Matutala avec une double affiliation. Et d’après la dénonciation du CS Don Bosco dans ce dossier, le joueur appartenait au FC Corbeau.

Vita crie à l’injustice de la Fecofa

Dans cette affaire, les anciens protégés de Florent Ibenge estiment avoir été victimes de la complaisance de la part de la Fédération Congolaise. Cela, pendant qu’ils étaient  déjà proclamés vainqueur de Vodacom Ligue 1 par la Ligue Nationale de Football.

Ainsi, V. Club a fini le championnat à la troisième place, une place qui lui prive de la Ligue des Champions la prochaine saison. Cela au grand bonheur de Maniema Union de Kindu qui goutera à sa première C1, au dépend de cette équipe de la capitale.

Au classement, Mazembe a fini premier, suivi de Maniema Union; puis a suivi l’équipe de l’AS V. Club. Les deux premiers sont qualifiés à la C1, alors que Vita Club accompagnera le DCMP à la prochaine Coupe de la Confédération. Cela, dans le cas où V. Club n’obtient pas gain de cause dans cette affaire.

Rappelons que c’est depuis le 7 juillet dernier que la Fecofa a notifié Vita Club, sur l’affaire en question. Des réponses qui ont été loin de celles attendues par les concernés. Qui ont dans la suite perdu trois matchs par forfait ; perdant ainsi 9 points au classement définitif, ce qui a poussé l’équipe à la troisième du championnat.

Eric Shukrani

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *