Imbonerakure

Un militaire FARDC vient de tirer sur une femme réfugiée et sa fille à Sange ce mardi 21 décembre aux environs de 8 heures. Le fait eu lieu sur avenue Camp Musulman, au quartier Rutanga, dans la plaine de la Ruzizi en territoire d’Uvira.

La victime répond au nom de Baraka Maombi, agée de 21 ans et sa fille de 3 ans s’appelle Lea Mapendo.

Masumo, un élément des FARDC du 3305e régiment basé à Luvungi, l’auteur de cet acte  a pris fuite en laissant son arme après avoir commettre son forfait.

Les deux victimes ont été vite acheminées à l’hôpital général de référence de la Ruzizi par des habitants pour des soins appropriés.

Un acte que l’Association de la paix aux enfants vulnérables, orphelins et veuves (APEVOV asbl) œuvrant dans la plaine de la Ruzizi condamne tout en demandant aux autorités militaires à appeler leurs éléments à la discipline.

Marcel Asifiwe M.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *