victimes

Plusieurs des coups des balles ont été tirés par des éléments de la police ce mardi 9 novembre à Mbobero. C’était lors de la démolition des maisons se trouvant dans la concession de Joseph Kabila.

« Nous sommes en débandade. Des éléments de la police nous tirent dessus pour nous disperser », déclare une dame sur place.

Elle fait partie des personnes dites victimes de Mbobero dont leurs maisons se trouvent dans la concession que l’ancien président de la République Joseph Kabila estime avoir acheté.

Il faut dire que c’est plus de 50 maisons qui ont été détruites par des éléments de la police accompagnés des gros bras, appelés « Pomba solution ».

Aucune perte en vie humaine n’est signalée sur le lieu, ni des blessés. On note néanmoins une tension accompagnée d’une désolation dans le chef des habitants regroupés en petits nombres dans différents coins.

Il faut dire que le président honoraire est en conflit avec des habitants de Mbombero dont des maisons et parcelles ont été, selon leurs dires, récupérées par ce dernier. Mais du côté de l’ancien chef de l’Etat, on parle des parcelles qui se trouvent dans la concession dument achetée par Joseph Kabila.

Plusieurs tentatives de réconciliation ont été menées à différents niveaux, des compromis ont été trouvés. Mais la réalisation de ces derniers oppose toujours les victimes à la famille Kabila.

Irène Bifomo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *