déplacés

Des déplacés de Bunagana et d’autres villages sous occupation du M23 sont descendus dans la rue à Rutshuru, groupement de Bweza ce lundi 26 septembre. Ils manifestent pour demander à l’armée de reconquérir Bunagana afin qu’ils retournent chez eux.

Ils ont barricadé la route bloquant alors toute circulation dans cette partie de la province du Nord-Kivu. Jean-Claude Rutaba Musuhu, fait savoir qu’ils sont dans la rue parce qu’ils souffrent beaucoup.

« Nos enfants commencent à mourir par manque des médicaments. Dans les salles de classe où nous vivons, trouver la nourriture est un problème sérieux », a-t-il dit. Il explique leur réaction par le fait qu’ils n’en peuvent plus. Et appelle les FARDC à procéder à la reconquête de Bunagana et les permettre de rentrer chez eux.

Mondo Rukirachi Félicien s’adresse quant à lui aux autorités politico-militaires. Il estime que les rebelles du M23 ne sont pas plus forts que l’armée nationale. Et appelle à ces autorités de songer à leur situation et tout faire pour qu’ils retournent dans leurs champs.

A noter qu’il fait déjà plus de 3 mois que les M23 occupent Bunagana et certains villages du territoire de Rutshuru. Ces déplacés qui avaient abandonnés leurs champs mènent une vie de misère dans des écoles qu’ils occupent.

Dans une interview, le ministre des affaires étrangères, avait fait savoir que la diplomatie est en marche afin de faire sortir ces rebelles des entités qu’ils occupent. « Nous ne pouvons pas envoyer les militaires au front alors que nous avons le moyen de mettre fin à la guerre sans qu’il y ait des morts », avait-il déclaré.

Janvier Cirala

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *