Mugunga

4 femmes ont été violées par des bandits à main armée non autrement identifiés dans l’après-midi de ce lundi 4 octobre vers 15h30  à Kitsimba dans le parc national de Virunga dans le territoire de Nyiragongo.

Selon Bosenibamwe Muzungu, un acteur de la société civile du territoire, ces femmes quittaient l’école primaire Oméga de Mugunga où elles sont logées depuis l’érruption volcanique dernière du mois de mai.

Elles se rendaient au parc de Virunga pour transporter des braises vers Kitsimba dans le territoire de Nyiragongo afin de voir comment nourrir leurs familles.  Arrivées à Kitsimba, elles ont croisé ces malfrats  qui se sont rendus coupables de cet acte répréhensible.

Bosenibamwe Muzungu demande au gouvernement de venir d’abord en aide ces femmes victimes, car jusqu’à maintenant elles n’ont pas la prise en charge. Mais aussi que le gouvernement pense comment aider les sinistrés en nourriture pour leur épargner toujours des choses pareilles. 

Cet acteur de la société civile de ce coin, ne comprend pas comment des femmes peuvent quitter Mugunga pour aller chercher à manger à Nyiragongo.

Joël Balume depuis Goma

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *