Mugunga

Le commissaire supérieur Principal François Kabeya Makosa, maire de la ville de Goma, appelle la population riveraine du marché Mugunga à s’approprier l’initiative de la modernisation de ce dernier.

Il l’a fait ce jeudi 1er septembre lors de sa rencontre avec différentes parties prenantes, bénéficiaires du dit marché. « L’objectif primordial de relancer les activités socio-commerciales dans ce lieu public, est de rendre vital le milieu, après plusieurs années  d’abandon », a-t-il fait savoir.

A cette occasion, il a eu à signaler que ce marché n’était pas à vendre. Et c’est par là qu’il a même annoncé qu’une commission mixte entre Province du Nord-Kivu, mairie de Goma, commune de Karisimbi et les quartiers concernés, sera mise en place. Une commission, d’après lui, pour analyser cas par cas, les différents contentieux ayant trait à l’exploitation de ce lieu public.

Il a également fait une mise en garde à tous ceux qui ont construit illégalement dans cet espace.

S’agissant de l’aménagement du parking sensé à accueillir les camions des vivres dans ce marché, François Kabeya a indiqué qu’un espace est déjà rendu disponible pour ce faire.

« Un plan de compartimentation et d’arrangement selon les articles en vente, sera mis sur pied », a-t-il aussi renseigné.

Une initiative beaucoup louée par la population et parties prenantes présentes en ce lieu.

Mukengere Chibashimba, président de l’Association de menuisiers de Goma (AMEGO), a dit saluer cette initiative des autorités compétentes à leur offrir un espace propice pour l’exercice de leurs travaux semi industriels.

De son côté, le président de société civile noyau de Mugunga, Christian Kalamo, a encouragé la commission annoncée par le Maire, d’agir au plus vite pour régler les différends.

Cet acteur de la société civile, reconnait aussi que la renaissance de ce marché contribuera beaucoup à démanteler les bandes des délinquants qui se le servaient déjà. Ceci pour la vente des stupéfiants dont le chanvre, « un exercice pourtant prohibé ».

Joël Balume depuis Goma

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *