Maï-maï

Une position des FARDC a été attaquée par les combattants  ADF la nuit de ce vendredi au samedi 16 juillet, a eu à Mbelu, situé dans le quartier Rwangoma, en pleine  ville de Beni, au Nord-Kivu.

Cette information est confirmée par  le capitaine Antony Mwalushayi, porte-parole du secteur opérationnel Sokola 1 grand Nord. Il précise qu’une fois alerté, les FARDC ont d’une manière « farouche » repoussées cette attaque. 

Et d’ajouter que cette attaque près de la prison centrale de Beni Kangbwayi, se justifie par le souci des ADF de libérer leurs combattants capturés dans plusieurs opérations dans la zone.

« Tout ceci, montre noire sur blanc que les terroristes ADF, connaissent un sérieux problème d’effectifs, car les FARDC les ont infligées des lourdes pertes », indique le capitaine Antony Mwalushayi à congoleo.net.

Pendant ce temps, l’armée encourage la population de la ville de Beni, pour des alertes affirmant la présence des ennemis de la paix à Mbelu. Elle appelle la population de Beni à la vigilance pendant cette période où les ADF semblent multiplier des attaques dans les grandes agglomérations. Et de faire confiance à son armée.

« Les lanceurs d’alerte de la ville de Beni, ont permis au commandement du secteur opérationnel Sokola 1 grand Nord à prendre des mesures sécuritaires adéquates pour protéger les civils et ses biens », a conclu Antony Mwalushayi.

Il faut dire qu’aucune perte en vie humaine mois encore matérielle n’a été enregistrée lors de cette attaque de Mbelu.

Elias Lwayivweka

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *