bilan

Le porte-parole du Gouverneur du Nord-Kivu, le Général Sylvain Ekenge, dresse le bilan provisoire de six civils tués et 13 blessés.

 Il s’agit des victimes de l’attentat à la bombe qui a explosé ce samedi 25 décembre aux environs de 20 heures à l’entrée du bar Ishango à Beni. Il s’agit selon le gouvernement provincial d’un acte terroriste dont les ADF seraient auteur.

« Le kamikaze, empêché par les vigiles d´accéder au bar bondé de clients, a activé la bombe à l´entrée du bar », peut-on lire sur le communiqué du gouvernement. Le Général Ekenge fait savoir que les 13 blessés sont admis dans les hôpitaux de la place.

« Parmi les blessés se trouvent les deux Bourgmestres Adjoints des Communes de Mulekera et de Ruwenzori », précise le communiqué. Et d’ajouter que ce groupe armé « aux abois » sur le plan opérationnel actionne ses cellules dormantes dans la ville de Goma.

Mais aussi dans les agglomérations environnantes en vue de déclencher les actions contre les paisibles citoyens. Le Général appelle la population à la vigilance et à éviter les fortes affluences pendant cette période des fêtes.

Disons que dans le bilan des personnes décédées se trouve le kamikaze qui n’a pas survécu à l’explosion de la bombe.

Le ministre national de la communication et médias, porte-parole du gouvernement, Patrick Muyaya, tout en condamnant cet acte, présente ses condoléances aux familles des victimes.

Elias Lwayivweka

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *