kyanyunda

Des affrontements entre des militaires de l’armée burundaise et les rebelles Red Tabara sont signalés à Kigoma dans la chefferie de Bafuliru en territoire d’Uvira.

Selon les sources locales à Kigoma, les Red Tabara ont commencé à fuir. Le bilan n’est pas encore connu mais la population de ce coin se déplace vers des localités voisines.

Le porte-parole des opérations Sukola 2 sud Sud-Kivu, le Major Dieudonné Kasereka n’affirme pas la présence de l’armée burundaise dans cette partie. Ce dernier dit reconnaître la présence des plusieurs troupes locales et étrangères dans cette partie de la province du Sud-Kivu.

« A ce que je sache, il y a des affrontements entre les groupes armés burundais dans les hauts et moyens plateaux d’Uvira, Fizi et Mwenga », a-t-il dit.

Dieudonné Kasereka fait savoir que ce sont des jeunes congolais issus des différents groupes armés locaux qui font appel aux groupes armés étrangers. Et que ce sont ces derniers qui continuent à semer la terreur sur le sol congolais.

Les populations de Lemera, Bwesho, Kahanda, Kibanga, Machazo, Shongo, Kidote, Mushanga et Kitumbi avaient alerté sur le passage massif des militaires burundais en date du 26 décembre dernier.

Thomson Undji Batangalwa William

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *