Luvungi

Un militaire FARDC a été grièvement blessé par balles tirés par deux personnes sur une moto. Le fait s’est produit ce dimanche 2 janvier 2022 vers 13 heures sur avenue Katano, localité Kibungu, groupement de Lemera en territoire d’Uvira.

Selon des sources locales, le militaire victime était commise au poste de contrôle sécuritaire à Katano. Il aurait demandé de l’argent aux passagers comme le font toujours ces militaires à tous les passagers.  Et parlent pour des frais d’encouragement aux militaires qui assurent la sécurité.

L’un des passagers a alors sauté sur le militaire et l’autre a vite récupéré son arme et lui a tiré dessus. La société civile locale renseigne que les balles l’ont touché touché au niveau de la cuisse. La victime est un officier du grade de lieutenant.

Selon toujours la même source, les deux personnes sur la moto en tenue civils avec le conducteur, venaient de Luvungi et se rendaient à Lemera. Leur identité reste jusque-là inconnue. Dans leur fuite, ils ont tiré plusieurs coups des balles en l’air, après avoir récupéré l’arme du militaire.

Pris de panique, des habitants de Katano, Bukeye, Nyamutiri et Kibungu ont commencé à se déplacer vers d’autres localités. Les militaires qui étaient au poste  voisin de l’événement sont venus au secours alors que ces deux personnes s’étaient déjà sauvées.

Le bureau 2 des FARDC basé à Rubanga indique que le blessé a été acheminé à Luvungi pour des  soins appropriés.

Il faut dire que la société civile et des habitants de cette partie de la province du Sud-Kivu avaient alerté en date du 24 et 25 décembre dernier sur l’entrée de plus de 300 hommes armés en tenue militaire burundaise dans cette partie de la RDC.

Thomson Undji Batangalwa William

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *